CO₂

La part de CO2 dans les feux d’artifice (les feux d’artifice professionnels et les feux d’artifice grand public de la Saint-Sylvestre) est significativement faible, à peine un millionième des émissions de CO2 en Allemagne: la part de CO2 des feux d’artifice calculée par le VPI est de 1 150 tonnes. Calculée sur les émissions totales de CO2 en Allemagne de 805 000 000 t, cela donne une part de 0,00013%. Selon l’Agence fédérale de l’environnement (UBA), ces chiffres sont valables et les émissions sont de faible importance. Les feux d’artifice ne sont donc pas un pollueur de CO2 important.

CO2 d'événements majeurs - empreinte carbone Footprint du 'Züri Fäscht' 2019

Le Züri Fätsch est l’un des plus grands festivals folkloriques de Suisse et a mis à disposition les données sur la consommation de CO2 de l’événement en 2019. Dans le diagramme ci-dessous, on peut voir que la teneur en CO2 de FIREWORKS est inférieure à 2 %. Les plus grandes sources de CO2 lors d’événements majeurs sont les repas et les boissons, ainsi que l’arrivée et le départ des visiteurs. Les feux d’artifice ne sont donc pas une cause pertinente de CO2.